La puissante combinaison de mots et d’émotion

Qu’est-ce qui rend le langage puissant ? Je peux vous donner une réponse simple : des mots remplis d’émotion. Les mots eux-mêmes sont puissants, mais pas aussi puissants que ceux chargés d’émotion humaine. La haine, l’amour, la colère, le mépris, la sollicitude et la compassion font partie du spectre complet de l’émotion humaine à la portée de tous. L’émotion est ce qui rend le langage assez puissant pour accomplir la tâche, amener quelqu’un à l’action, corriger un problème ou trouver une solution.

Autre article : Comment vos mots impactent votre succès

Nous avons besoin de toute la gamme des émotions. En fait, les choses peuvent devenir un peu compliquées, car il faut parfois mettre l’amour et la haine dans la même phrase. Quand vous le sentez, il est important de le dire. Pensez à combien de fois vous devez dire à vos enfants. Je vous aime, mais je déteste ce qui se passe. Il est crucial que les enfants sachent ce que vous aimez et ce que vous détestez. Je vous aime, mais je déteste où vous allez. Je vous aime, mais je déteste votre entourage. Il peut être extrêmement difficile d’expliquer votre amour et votre haine, mais vous devez apprendre à le faire. Vous devez l’exprimer; vous ne pouvez pas simplement l’ignorer.

C’est là que l’intensité joue son rôle: elle change le pouvoir du mot. Imaginez un mot comme une petite épingle droite. Si j’ai une petite épingle droite et que je vous jette la balle et vous frappe à la main, vous la sentirez. Je vous ai touché avec mes mots. Mais que se passe-t-il si je prenais cette petite épingle droite et la câblais au bout d’une barre de fer? Je pourrais conduire cette épingle à travers votre coeur. La broche est le mot, et la barre de fer est l’émotion. Les mots accompagnés d’émotions sont tellement plus puissants. Les émotions changent l’efficacité du mot.

Gardez toutefois à l’esprit que les émotions doivent être bien mesurées. C’est ce qui fait une bonne pièce, une bonne performance dans un film. Lorsque vos émotions sont bien équilibrées, vous n’exagérez pas lorsque vous exprimez un petit point. Cela aurait l’air idiot. Tous les leaders doivent apprendre cela. Vous n’avez pas besoin d’une explosion atomique pour faire passer un petit point. En matière de leadership, nous vous apprenons à ne pas tirer avec un canon sur un lapin. C’est trop de puissance de feu. C’est efficace, mais vous n’avez plus de lapin.

Autre article : 10 façons dont les personnes qui réussissent restent calmes

Vous ne voulez pas non plus vous tromper en exprimant trop peu. Si c’est un point important et que vous n’avez pas beaucoup d’émotion, vos mots perdront en efficacité. Vous n’allez pas très bien paraître. C’est une compétence que nous pouvons tous apprendre et développer: savoir combien de puissance de feu mettre dans nos mots. Les mots bien choisis mélangés avec des émotions mesurées sont les plus efficaces. Vous devez disposer de mots bien choisis dans votre banque de ressources mentales, ainsi que suffisamment d’émotions de votre cœur et de votre âme pour que votre communication fonctionne.

D’où vient l’intensité? Cela vient du mélange de toutes nos expériences. Où vous avez été, ce que vous avez vu, ce que vous avez entendu, comment vous vous êtes senti, ce que vous avez traversé, dans quoi vous êtes entré, ce qui vous a échappé, vos succès et vos échecs, c’est votre intensité émotionnelle.

Vous devez l’avoir disponible près de la surface. Pour la présentation, pour la pièce, pour la conversation, ces émotions doivent être proches de la surface. Pas trop profond, pas trop loin, mais disponible, prêt à être mélangé avec la langue. C’est ce qui fait un communicateur efficace.

Autre article : Comment bien parler… et mieux écouter

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.